CARTERIE

Stéphane Peyrot

site

« Je souhaiterais un piano qui fasse penser à un tableau de Nicolas de Staël pour illustrer mes cartes de visite… Avec des touches de couleur pouvant évoquer des notes de musiques ! » Tel était le brief inattendu d’un pianiste compositeur qui travaille entre autres sur des documentaires pour des chaines nationales. Nous avons opté pour un pelliculage « peau de pêche » particulièrement agréable au toucher : autant de bonheur que d’effleurer les touches d’un piano, ou de prendre plaisir à écouter… Les cartons de correspondance, créés dans un second temps, sont en parfaite harmonie.